Abonnez vous à la newsletter !
Inscription newsletter

Des fruits, Des legumes, des fleurs

La Myrtilles

Période de récolte :

  • avril
  • mai
  • juin
  • juil.
  • août
  • sept.
  • oct.
  • nov.

Particularités

La myrtille cultivée, que l’on peut récolter dans nos cueillettes, appartient à une espèce différente de la myrtille sauvage (brimbelle dans l’est de la France) que l’on trouve dans nos montagnes des Vosges, des Alpes et des Pyrénées. Plus charnue, cette myrtille cultivée aussi appelée bleuet (ou blueberry), est originaire d’Amérique.

La myrtille se récolte sur des buissons qui peuvent atteindre 1.7m de hauteur entre le début juillet et la fin septembre suivant la variété. Ce buisson pousse dans des terrains acides que l’on entretient en enrichissant le sol en tourbe et en copeaux de bois.

Astuces : conservation, dégustation

Inutile de vanter les plaisirs de la tarte aux myrtilles : vous pouvez disposer sur la pâte sablée un lit de poudre d’amande, recouvrir l’ensemble avec 500g de myrtilles (compotées ou non) et cuire 15mn. Ajoutez un mélange crème fraîche (20cl), jaunes d’œufs (3) et sucre en poudre (70g) et poursuivez la cuisson 20mn…

Pour conserver les myrtilles de votre cueillette rien ne vaut une congélation directe des fruits justes cueillis : Un passage rapide sous l’eau pour les rincer (pas de trempage qui augmenterait le risque d’éclatement), laisser sécher quelques minutes et hop, à plat 2h dans le congélateur avant de les regrouper en sachets pratiques de 500g. La décongélation doit se faire lentement, sans passage au four micro-onde, en les plaçant juste quelques heures au réfrigérateur.

Historique

La myrtille est le fuit typique du chasseur-cueilleur de l’Europe du nord et du Nord de l’Amérique depuis les temps préhistoriques. Pendant les grandes explorations, les livres des trappeurs regorgent d’anecdotes concernant l’usage de cette baie fraîche, des infusions pour les femmes enceintes, de décoctions de bleuets ou de leurs feuilles par les amérindiens.

Depuis le XIXème siècle, adoptée par les anciens colons, la myrtille est devenue l’un des fruits les plus populaire d’Amérique du Nord que l’on retrouve en particulier dans les muffins, confitures et autres sucrés-salés à base de viandes blanches. Aujourd’hui, en Europe, la myrtille est un fruit très prisé depuis les pays nordiques jusqu’à la Suisse, en passant par les Pays-Bas et l’Allemagne.